La BEI lance Marguerite II pour les infrastructures européennes

EOLIENNE

Marguerite I, ouvert fin 2009 après avoir recueilli 700 M€, est maintenant investi en totalité dans 20 projets énergies renouvelables (EnR), déchets et transports totalisant 10 Md€. Marguerite II voit le jour pour de nouveaux projets européens à horizon 10 ans. 

Cet article est réservé aux abonnés

Brève - 30 Novembre 2017 - 132 mots - 2 Intervenants

FINANCEMENT | FONDS & VEHICULES EUROPE
Financement|Infrastructures|Union Europeenne

Déjà abonné?

Pas encore abonné?