HSBC : 100 milliards de dollars pour le développement durable d’ici 2025

hsbc

HSBC veut consacrer 100 milliards de dollars d’ici 2025 à des investissements durables et à faibles émissions en carbone d’ici 7 ans. Elle affiche aussi sa volonté d’aider à la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations Unies.

Un monde décarboné. C’est la vision de l’avenir que semble avoir adopté HSBC. La banque anglo-asiatique veut consacrer 100 milliards de dollars à la transition énergétique et à la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU (ODD).

La banque va aussi s’alimenter en 100% renouvelables (d’ici 2030) et ne plus financer de mines de charbons. Elle cessera aussi de financer les centrales fonctionnant à la houille ou au lignite dans les pays développés.

Elle veut enfin adopter les recommandations de la TCFD -Task Force on Climate-related Financial Disclosures - qui fait référence sur le reporting concernant les risques liés au climat. HSBC veut renforcer sa transparence sur le sujet dans ses deux prochains rapports annuels.

Le dernier engagement similaire de l’établissement date de la fin 2015. Il était d’un milliard de dollars. HSBC avait aussi émis en 2015 pour 500 millions d’obligations vertes.

La concrétisation de ces annonces seront scrutées par les ONG. En janvier, Greenpeace avait sévèrement critiqué la banque pour le financement, en Indonésie, d’entreprises du secteur de l’huile de palme. Des entreprises accusées de déforestation par la société civile.

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE