Finance durable : "mettre en place un système de bonus-malus" (Alain Grandjean)

Propos recueillis par Antonin Amado | 09 Janvier 2018 | 748 mots

grandjean-alain-carbone4

Mettre la finance au service d’une économie durable. C’est désormais l’objectif affiché par la commission européenne. Pour y parvenir, l’exécutif européen veut alléger les exigences de fonds propres écologiques gérés par les banques (green supporting factor). Elle veut aussi introduire au niveau européen des critères ESG dans le mandat des autorités de surveillance mais aussi dans les règles de gestions d’actifs. Une initiative saluée par Alain Grandjean. Mais l’économiste et co-fondeur du cabinet Carbone4 appelle à renforcer un système de bonus-malus visant à tarir les financements des énergies fossiles. Entretien.

Cet article est réservé aux abonnés

Interview - 09 Janvier 2018 - 748 mots

FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR | FONDS & VEHICULES EUROPE
Financement|Décarbonation

Abonné :

Pas encore abonné?