Enobraq capture le carbone avec ses investisseurs

Levure-CO2

La jeune biotech de Toulouse White Biotechnology (INRA - INSA) lève un deuxième tour de financement pour fixer le CO2 atmosphérique ou industriel grâce à des levures de bière - et produire par fermentation des composés pour l'industrie chimique. 

Cet article est réservé aux abonnés

Brève - 18 Avril 2018 - 189 mots - 4 Intervenants
ACTIVITÉS SPÉCIALISÉES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES -
FINANCE RESPONSABLE | VENTURE EUROPE - - LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRENEES
Biotech|Financement

Abonné :

Pas encore abonné?