Assureurs et fonds de pension ouvrent leur devoir fiduciaire à l'ESG

EPARGNE-RETRAITE

De plus en plus d'asset owners jugent que les critères ESG ne sont plus incompatibles avec leur devoir fiduciaire car les intérêts à long terme des bénéficiaires doivent primer sur la maximisation des rendements, malgré des référentiels et des régulations prudentielles qui sont encore mal adaptés, selon une étude de l'OCDE ...

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 18 Août 2017 - 1787 mots

FINANCE RESPONSABLE | FCP-ISR EUROPE - FRANCE
ISR|Asset Management

Abonné :

Pas encore abonné?