Les banques centrales et les superviseurs se mobilisent pour le climat

banque-finance durable

Lancé à l’initiative de la Banque de France en décembre 2017, le Réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier, forts de ses 18 membres répartis sur toute la planète, se mobilise. Un document contenant des recommandations devrait être rendu en avril 2019. S’ils ne se substituent pas aux divers groupes de travail déjà constitués au sein du G20 ou de la Commission européenne, les banques centrales et les superviseurs souhaitent, via cette initiative, contribuer aux réflexions en cours sur la manière de réorienter le système financier. Non sans raisons vue le flou actuel sur la manière dont elles sont équipées pour faire face aux menaces.

Cet article est réservé aux abonnés

Enquête - 19 Septembre 2018 - 1044 mots

FINANCE RESPONSABLE | FONDS & VEHICULES EUROPE - FRANCE
Financement|ISR|RSE

Abonné :

Pas encore abonné?