La titrisation, un outil pour financer la transition climat ? (G20)

Thibault Gygès | 12 Décembre 2018 | 625 mots

G20-2018-ARGENTINE

Un rapport commandé par le groupe de travail Finance Durable du G20 propose d'utiliser la titrisation pour changer d'échelle dans le financement des infrastructures durables. Selon les auteurs, les banques pourraient refinancer à meilleur compte leurs prêts à l'économie durable grâce à des CLO (collateralised loan obligations) puis en les valorisant sur les marchés de taux. Avec le potentiel de lever 1000 milliards de dollars, soit la moitié des besoins mondiaux manquants. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 12 Décembre 2018 - 625 mots
ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D'ASSURANCE - Activ. services financiers, hors assurance & caisses de retraite
FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR | OBLIGATIONS-GREEN BONDS MONDE
Banque|Financement|Infrastructures|Green-Bonds

Abonné :

Pas encore abonné?