Finance durable : les investisseurs manquent d’outils et anticipent une pénurie de ressources humaines

morgan stanley asset owners sustainability

Le manque d’outils fiables et de ressources humaines capables d’épauler les investisseurs publics et privés est pointé par Morgan Stanley comme les deux principaux défis qui pourraient freiner le développement de la finance durable. Un risque non négligeable, au moment où celle-ci prend réellement son envol et séduit de plus en plus d’investisseurs institutionnels, selon l’étude Sustainable Signals : Asset Owners Embrace Sustainability, publiée par la banque d’investissement le 9 juillet.