Transparence des droits de vote : l’angle mort de la finance durable

Sophie Chauliac | 29 Janvier 2019 | 958 mots

vote ESG ISR

Les actionnaires ont la possibilité d’influencer les orientations stratégiques et la gouvernance d’une entreprise grâce à leurs votes lors des assemblées générales. L’occasion pour les investisseurs qui se revendiquent "responsables" de peser en faveur de sujets ESG ? Difficile de le savoir puisqu’en France ces derniers ne sont pas tenus de publier leurs votes résolution par résolution. Et les informations qu’ils communiquent sont pour le moins sommaires. Enquête.

Cet article est réservé aux abonnés

Enquête - 29 Janvier 2019 - 958 mots

FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR | FONDS & VEHICULES EUROPE - FRANCE
ISR|RSE - CSR

Abonné :

Pas encore abonné?