Sourdline entend un investisseur

Thibault Gygès | 14 Novembre 2019 | 378 mots | 2 Intervenants

SOURDLINE

Plusieurs entreprises se disputent le marché de l'accessibilité par les sourds et malentendants aux services à distance et centres d'appels proposés par les entreprises. Une fonctionnalité rendue obligatoire depuis 2018 par un décret d'application de la loi sur la République numérique. La start-up Sourdline vient de trouver un investisseur pour développer ses services de mise en relation. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 14 Novembre 2019 - 378 mots - 2 Intervenants
ACTIVITÉS DE SERVICES ADMINISTRATIFS ET DE SOUTIEN -
FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR | VENTURE EUROPE - FRANCE - ILE-DE-FRANCE
Handicap|RSE - CSR

Abonné :

Pas encore abonné?