Greenmot optimise 2,5 M€

Thibault Gygès | 23 Mai 2019 | 275 mots | 3 Intervenants

GREENMOT-BANC-ESSAIS-MOTEUR

Le moteur thermique n'a pas encore tiré sa révérence : hybridation, pilotage, optimisation des organes, les motorisations classiques nécessitent toujours plus de R&D et de tests pour réduire encore davantage leurs émissions de gaz a effet de serre (GES) et oxydes d'azote (NOx). Greenmot, spécialiste des bancs d'essais, vient de lever un financement en capital auprès de deux investisseurs (en accès libre).

" Les challenges actuels, notamment liés à la réduction des consommations véhicules et réduction de leurs émissions polluantes, poussent aujourd’hui constructeurs et équipementiers de tous les secteurs : automobiles, camion, bus, machines agricoles, machines thermiques off road, à devoir utiliser des méthodologies et moyens d’essais de plus en plus performants et proches des environnements réels de leur fonctionnement", indique d'emblée Greenmot sur son site internet. La société créée à Villeurbanne, forte de 47 collaborateurs et près de 5 M€ de chiffre d'affaires, a mis au point une batterie de bancs d'essais pour préparer les moteurs et groupes propulseurs aux futures réglementations, mesurer finement les gains de consommation et rendement en fonction des éco-innovations des moteurs et de leurs satellites mécaniques ou électroniques comme l'injection de carburant, les alternateurs ou la climatisation. Et ce pour les voitures, mais aussi les camions, engins agricoles ou autres motorisations de forte puissance. 

Mais aussi autour de l'hybridation thermo-électrique, réalisée par les constructeurs et leurs équipementiers au prix d'un complexité mécanique et électronique (lois de commande) accrue qui ralentit les temps de mise sur le marché. L'entreprise propose également des robots de conduite pour simuler au plus près les conditions réelles et mesurer les gains réalisés de manière reproductible. 

En croissance de 60 % l'an dernier, Greenmot vient de lever 2,5 M€ auprès des fonds régionaux Carvest (Crédit Agricole) et FRI Auvergne-Rhône-Alpes (géré par Siparex). Si le moteur thermique sait que sa fin sur les routes n'est qu'une question de temps, il n'a pas dit son dernier mot. 

(Illustration : Greenmot, DR)

INTERVENANTS

>Voir la fiche détaillée de l’opération Venture - GREENMOT - 1er tour
Acquéreur / Investisseur CARVEST - Crédit Agricole Régions Investissement | SIPAREX PROXIMITE_ INNOVATION
Société Cible GREENMOT

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE