Bestmile autonomise les véhicules avec deux américains

Thibault Gygès | 28 Août 2019 | 301 mots | 5 Intervenants

BESTMILE-flotte

La start-up suisse, qui compte déjà quatre Français à son capital, vient de lever un second tour de financement auprès de deux investisseurs américains. Et s'attaque aux véhicules conventionnels en attendant la massification des voitures sans conducteurs. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 28 Août 2019 - 301 mots - 5 Intervenants
INFORMATION ET COMMUNICATION -
FINANCE DURABLE - ESG - ISR | VENTURE EUROPE -
Internet - Cloud - IA - Big Data|Mobilité|Transports

Abonné :

Pas encore abonné?