Blablacar covoiture les cars Ouibus

OUIBUS

La SNCF cède son activité de "car Macron" au leader français du covoiturage et entre au capital de ce dernier à l'occasion d'une levée de fonds de 101 M€ pour financer l'acquisition. Concomitamment, Ouibus a annoncé un Plan de sauvegarde de l'emploi portant sur la moitié de son effectif. Tous deux déficitaires, Ouibus et Blablacar jouent sur l'intermodalité covoiture-autocar sur la mobilité longue distance. Au détriment de la voiture individuelle ... et du train régional ?  

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 13 Novembre 2018 - 474 mots
TRANSPORTS ET ENTREPOSAGE - Transports terrestres et transport par conduites
FINANCE RESPONSABLE | FUSIONS-ACQUISITIONS EUROPE - FRANCE
Mobilité|Transports

Abonné :

Pas encore abonné?